Belle plaisance sur l’Erdre

Nantes est l’un des berceaux de la Belle plaisance française. Il y a plus d’un siècle, les précurseurs d’une pratique populaire de loisirs et sportives avaient investi l’Erdre. Pendant 4 jours, le festival fait revivre l’histoire de la plaisance locale en invitant et en donnant à voir des bateaux qui ont un rapport direct avec ce passé nautique.

De Guenrouët à Nantes, de multiples « points de vue » situés le long du parcours permettent d’apprécier toute la diversité de la flotte en évolution, ou à quai lors des escales.

Les bateaux qui participent aux rencontres nautiques des Rendez-vous de l’Erdre sont principalement des bateaux de petites tailles, souvent anciens, et correspondent pour la plupart à des critères de rareté ou d’élégance. Certains d’entre eux sont classés monuments historiques, et d’autres classés Bateaux d’Intérêt Patrimonial. Ils sont emmenés par des passionnés qui ont à cœur de faire partager ce patrimoine.


L’édition 2020 : Les RDV (in)attendus

Depuis de longs mois, l’Association culturelle de l’été et les 12 villes parties prenantes des Rendez-vous de l’Erdre réfléchissent à la manière d’adapter et redéployer le festival au regard de la situation sanitaire d’aujourd’hui. Ainsi, le festival est à ce jour maintenu mais pas dans sa forme habituelle.

Cette édition à la fois très attendue et inattendue dans sa forme, sera intitulée Les RDV (in)attendus. Elle ne ressemblera en rien à ce que nous avons proposé les années passées, et s’annonce particulière mais toujours centrée sur le Jazz et la Belle plaisance, le long du territoire de l’Erdre et du Canal. Après avoir fait une croix sur le format habituel du festival, nous avons rebondi avec une énergie décuplée pour tirer de cette situation une opportunité d’expérimenter d’autres façons de faire. Et nous sommes convaincus que ces nouveaux rendez-vous seront empreints d’émotion, de plaisir et de rencontres.

Une programmation artistique et un rassemblement nautique seront bien au rendez-vous, mais nous savons que dans une majorité des villes nous ne pourrons pas installer le festival sur les quais (plein de charmes mais très étroits), particulièrement à Nantes, Sucé-sur-Erdre et Nort-sur-Erdre.

Enfin, pour affirmer la tenue du festival, nous attendrons évidement la validation des autorités préfectorales concernant les dispositifs sanitaires que nous avons imaginés avec les villes impliquées.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés.
D’ici là, portez-vous bien !

Vous possédez un bateau de caractère et vous souhaitez participer aux prochains Rendez-vous de l’Erdre ?
► Téléchargez, complétez et retournez-nous le bulletin d’inscription sur cette page : Inscriptions Belle plaisance

► Découvrez les types de bateaux invités


Les Focus 2020

La Péniche Duchesse Anne

Cette péniche est l’une des dernières dames du canal de Nantes à Brest. Avant de porter le titre de Duchesse, c’est sous le nom d’Idéal qu’elle était affectée au transport de marchandises. Construit en 1929 à Nantes (Roche Maurice), ce chaland long de 26 m. a eu une longue carrière dédiée au transport de marchandises (capacité de chargement : 130 tonnes) jusqu’en 1982, date de sa vente à un britannique qui la reconvertit en hôtel et bateau à passagers. En 2007, elle devient propriété de l’Office du Tourisme de Pontivy Communauté. Après 3 ans de travaux, elle devient le premier office du tourisme installé sur une péniche en France ! La Duchesse Anne a quitté son port d’attache le 11 août dernier pour aller à la rencontre des touristes le long d’un périple qui l’amènera jusqu’à son berceau, Nantes.
+ d’infos sur le site de l’Office du tourisme de Pontivy Communauté

Amsterdream, un rêve hollandais

Amsterdream est un ancien bateau fluvial hollandais construit en 1946 et originaire de Rotterdam. Anciennement nommé « Verandering » (« changement » en Hollandais), ce bateau de 13 m. de long en acier riveté a été rénové et adapté à la plaisance motorisée. Son nouveau propriétaire Nantais, habitué des RDV de l’Erdre, était à la recherche d’une coque proche de celle d’un ancien remorqueur hollandais, avec un tirant d’eau cependant adapté à l’Erdre et la Sèvre (1,10 m.). C’est ainsi au gré de plusieurs séjours à Amsterdam, Rotterdam, Enkuizen ou Groeningen, qu’il finit par trouver son bonheur ! Très impliqué dans le développement durable à Nantais, son propriétaire continue progressivement de modifier les équipements de bord ; recyclage d’eau, panneaux solaires et poêle à bois équiperont bientôt le bateau dans un souci de sobriété de ressources.