Belle plaisance sur l’Erdre

Nantes est l’un des berceaux de la Belle plaisance française. Il y a plus d’un siècle, les précurseurs d’une pratique populaire de loisirs et sportives avaient investi l’Erdre. Pendant 4 jours, le festival fait revivre l’histoire de la plaisance locale en invitant et en donnant à voir des bateaux qui ont un rapport direct avec ce passé nautique.

De Guenrouët à Nantes, nous vous invitons sur les « points de vue » repérés le long du parcours pour apprécier toute la diversité de la flotte en évolution, ou à quai lors des escales. Vous pourrez aussi embarquer pour des balades sur l’eau au départ du bassin Ceineray à Nantes.

Les bateaux que vous pouvez voir pendant le festival sont principalement des bateaux de petites tailles, souvent anciens, et correspondent pour la plupart à des critères de rareté ou d’élégance. Certains d’entre eux sont classés monuments historiques, et d’autres classés Bateaux d’Intérêt Patrimonial. Ils sont emmenés par des passionnés qui ont à cœur de faire partager ce patrimoine.

Vous possédez un bateau de caractère et vous souhaitez participer aux prochains Rendez-vous de l’Erdre ?
► les bulletins d’inscriptions ont en ligne : c’est par ici

Les Focus 2019

À toute vapeur !

Après avoir organisé un focus en 2009, les RDV de l’Erdre font un point sur l’évolution de cette pratique restée confidentielle malgré ses charmes. Les vapeurs seront visibles dès l’ouverture du festival sur le canal de Nantes à Brest. Après avoir eu un grand succès dans les mines et dans l’industrie, l’invention de la machine à vapeur équipe d’abord les bateaux puis les locomotives. Au début du XXe siècle, avec l’arrivée du diesel, les bateaux à vapeur et autres bateaux à aubes disparaissent progressivement du paysage. Cependant, quelques passionnés réussissent à conserver, restaurer et utiliser certains de ces bateaux prestigieux. Ces passionnés amoureux témoignent des charmes que procure ce type de navigation bucolique, lente et silencieuse, empreinte de sonorités d’un autre âge.

Le Doris, un bateau de pêche-plaisance

D’origine canadienne et propulsée à l’aviron, cette embarcation de travail sera présente lors de la parade nautique. Le Doris servait à se déplacer sur les cours d’eau intérieurs grâce à son fond plat lui permettant de passer aux endroits non navigables. Très fonctionnel et facilement transportable, il fut également utilisé pour la pêche à la morue, sur les bancs de Terre Neuve ainsi que par de nombreux pêcheurs côtiers de la Manche et du Calvados. Aujourd’hui encore, quelques associations et propriétaires conservent ces bateaux typés pour la pratique de l’aviron, mais également pour la voile quand les doris en sont armés.